1er couplet : Sitou Koudadjé

Je protège ma reine comme aux échecs.
D’où ma présence Africaine comme les Seychelles. Les sciences et ces femmes laissées seules. Ayant la force d’au moins dix hommes pour porter à bout de bras des nations entières dans ce désordre. Ailé. J’ai littérature et idées noires comme Fourmis. Elom Kossi.
De quoi s’agit-il? De complémentarité? Soit une des preuves les plus remarquables de l’existence de Dieu comme ils l’appellent. Ils peuvent me dire qu’ils aiment ce que je fais. Moi je ne suis pas grand chose sans toi, ma belle.
De grands problèmes se posent à nous.
Quels sont nos choix de société et santé publique? Noires et rouges républiques.

 

Refrain

Les grandes guerres ne se déclarent pas

Elles se font dans le silence loin des hashtags et des cameras

De quoi tu parles Tchalé ? Je vous laisse chanter et danser

Les fourmis ne font pas de bruits

S’il aboit c’est qu’il ne mord pas, Ago mavayi (Fait moi place)

Humilité Discipline et Travail

Don’t agonize ! Organise ! Asrafogno fou bé (Mes Asrafo le savent bien)

Les fourmis ne font pas de bruits

 

2ème couplet : Zalem

 

Asrafourmi les ancêtres te piquent
Trombinoscope hétérogène et disparate
Agrégat sans gêne et pirate
Accumule les chantiers des projets sous chaque patte

Edifices vivants ponts ou navires
Voir toujours plus grand faire quelque chose avant de mourir
Et si on soulève plusieurs fois notre poids
C’est que tout le monde ne fait pas sa part

Organisés solidaires féroces besogneux
On s’adapte évolue on tient la ligne
Imiter nos pères quand c’est sérieux
Faire ce qu’on a à faire libres intègres dignes

 

Refrain

 

3ème couplet : Elom 20ce

 

Le corps de l’homme est trop petit pour l’esprit qui l’habite

Comme cette science que je pratique incomprise tels les pyramides.

Si tu fermes les yeux, tu pourras voir ma troupe.

Des ancêtres, des anges et des génies.

Si je dompte mes faiblesses, qui pourra me vaincre ?

Si je t’invite en enfer, pourras tu l’éteindre ?

La sueur est la prière du corps.

Fais valser tes neurones.

La carcasse en mouvement, seul le travail paye.

Alodé yé klôna lôdéla (C’est avec une main qu’on lave l’autre main).

J’ai besoin de toi comme la bouche de la main pour remplir la panse.

Les pieds de la tête, la terre de la pluie, la graine de l’ovule.

Complémentaires comme les éléments.

 

 

 

Comments.

Currently there are no comments related to this article. You have a special honor to be the first commenter. Thanks!

Leave a Reply.

* Your email address will not be published.
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>