Le sang de la bougie Feat. Modenine x Rocé

Le sang de la bougie Feat. Modenine x Rocé

Verse 1 : Elom 20ce

Nowoudan déo so na tané/ Gamoan déo sona kpané. Miléwôadan contre tchaléo kéo sin na tamé !!! Yô ! Ménénéyéo dou na houadjié won ! Victoire déka midjolédouwéa /  Je m’égorge moi-même, je me livre un combat sans merci. Fouille mes entrailles, j’évite les raccourcis. Les trésors sont enfouis dans les grottes de l’esprit, gardées par l’égo, ce démon à 7 têtes. Verse mon front sur le sol, mon cerveau dans mon cœur, mes prières dans le ciel, mon souffle dans la poussière. Tu n’as rien sans rien. La vie sur terre est une épreuve que surmonte tout Homme qui aspire à la lumière. Cécile Bookman, Dutty Fatiman. 1791, Bois Kaiman. Les larmes, les cicatrices, le sang, la sueur du Christ, dansant le Makossa, dans le regard d’Ibliss. Si l’OTAN attaque l’Afrique que feront les Nations Unies ? Patati-patata : Mouammar Kadhafi. Retroussons nos manches, un champ de manioc sur la planche, mais on rigole et on chante comme un poumon dans une chambre à Gaz.

Ref x 2 :

La sueur de nos fourmis, les larmes de leurs cicatrices, murmurent : Le sang de la bougie.

Prières et sacrifices, Prières et sacrifices, Le sang : Le sang de la bougie.

Verse 2 : Modenine

Even the candle has to cry for the way the world is wired
They faking from the cradle till the day the day they all expire
Gold ring neck chain big whip hired
The syrup got em rapping lazyly  they all tired
Instagrams a lie. they ball , so it seems
Got em going live in another person’s house in borrowed jeans
They want man to think that they holding greens
The roof over your head got no  coloum’s and beams
You know what I mean, no dutty memes
You a charlatan fulgazy ya selling dreams
It’s not about you punk no « I » in team
Fail and you start to beg the Lord to intervene
You didn’t praise God when you was making cream
Now your fire won’t burn even with Kerosene
Hard times got your body looking kinda lean
All your cars chics and chains are down stream. 

Ref x 2 :

La sueur de nos fourmis, les larmes de leurs cicatrices, murmurent : Le sang de la bougie.

Prières et sacrifices, Prières et sacrifices, Le sang : Le sang de la bougie.

Verse 2 : Rocé

L’espoir fait vivre. Et en vrai, la phrase s’arrête là. Il y a pas de mais ! Il y a un horizon à dévaler, des mondes à réparer. J’ai pris la peine de regarder au fond de mon âme, j’ai dû y descendre soulager, j’ai vu un monde en flamme donc pas en cendre. Le sang de la bougie, prières et sacrifices. Leur monde n’est pas s’y lisse, pacifiste, souffrance cachée derrière tant d’artifices.  Pour faire semblant d’être pas si triste, ils effacent les rides, un sourire vide derrière un semblant d’armistice. Elom, Modenine, Rocé, on récrit le projet, il y a pas de soucis. Travail de fourmis, bien posté on porte l’outil. Les mots, les méthodes, face au monde, ces exodes, ces combats, dynamités les enclos, les remparts. Ce monde nous remballe, à force il nous rembarre. Les rencontres ? Il y a plus qu’avec des luttes que j’ai rencard. Mon égo se diffuse dans un combat, pas que l’apparence, fourmis en guise de muse, on  a la foi et la cadence.

Ref x 2 :

La sueur de nos fourmis, les larmes de leurs cicatrices, murmurent : Le sang de la bougie.

Prières et sacrifices, Prières et sacrifices, Le sang : Le sang de la bougie.