Intro : Chanson de protestation contre Digo au Togo au début des années soixante. Elle est interprétée par ma grand-mère Kokoè qui avait participé à la marche de Lomé à Aného ( 45 kilomètres à pieds) pour rallier un meeting pro-indépendance que l’administration française a tenté d’empêcher en refusant que le train travaille ce jour là. Cette introduction, pour montrer que la lutte pour l’indépendance a commencé avant nous et doit continuer pour atteindre la libération totale de l’Afrique. Elle montre également l’engagement des femmes dans la lutte pour les indépendances en Afrique.

Nos stigmates sur des mélodies. Indigo pour mes gens, indigènes, populace indigente. Ma prose est politique, sans doute ! Et ma tête, une grenade qui se dégoupille dès que j’ouvre la bouche (« Blow »). J’ai fait un trou dans ton front, pour que germe le troisième œil, qu’elle éclaire ta vision. Il y a des armes planquées dans nos phrases. Ces formules scientifiques dans les hiéroglyphes : Papyrus de Rhind, Papyrus de Moscou. Ramasses-les, charges-les tchalé et sois prêt pour la lutte. Science mystique, rebelle musique. Ecriture automatique qui n’a de cesse d’arroser tel des M 16. J’ai retourné le fusil de l’oppresseur contre lui. Je rappe en français. C’est comme faire la guerre aux Ruskovs avec des Kalachnikovs. Prométhée des temps modernes, Spartacus contemporains. Fils de Ki-Zerbo et de Cheikh Anta . Nous voici à la frontière de l’inacceptable. Que le ciel s’effondre !, qu’il se fracasse sur nos crânes pas grave. On a tout perdu depuis longtemps. Ce qui nous reste c’est le Blues, les mélopées, le rap, le jazz, les lamentations…

« Parce qu’un homme qui crie n ‘est pas un ours qui danse (x 6) »

Outro : Nina Simone  partage sa vision du devoir de l’Artiste: An Artist Duty

Comments.

Currently there are no comments related to this article. You have a special honor to be the first commenter. Thanks!

Leave a Reply.

* Your email address will not be published.
You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>